Dernières merdes

106-aprilus-lequebecois
septembre 23rd, 2016
|

logorrq2

En une – 28 août 2016 – Les Libéraux ont déposé le projet de loi 106 qui s’assurera de la mise en valeur et du développement des hydrocarbures. Les municipalités sont particulièrement inquiètes des pouvoirs que conservent les pétrolières quant à l’utilisation du sous-sol. Paradoxe, Québec s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre 37,5 % d’ici 2030, par rapport à 1990.

Les autres, du plus récent au plus ancien :

23 septembre 2016

establishment-aprilus

16 septembre 2016croco-aprilus castor-dj-aprilus

Un dessin hommage à Charb, le meilleur dessinateur satirique de ma génération, fusillé en 2015 par des paumés lors de la conférence de rédaction de Charlie Hebdo. Fait dans la foulée de la soirée de soutien à Djemila Benhabib.

On peut ne pas être en absolue symbiose avec les idées de Djemila, Louise Mailloux ou de qui que ce soit d’autre d’ailleurs. Moi, les burkinis, puisqu’on y revient toujours, je trouve ça aussi ridicule que les costumes de bonne sœurs. Et même, j’avoue, ça me fout un malaise. Je pense au truc véreux qui se taille une place, à la domination masculine. Je vois la sale manœuvre, bien politique, puis les idiots utiles qui lui pavent la voie et qui, peut-être inconsciemment, prennent les musulmans pour des cons. En ce qui me concerne, philosophiquement, on ne peut pas interdire ces machins de l’espace public. On ne cause pas d’écoles ni de garderies, mais bien de foutues plages publiques. Par ailleurs, les agressifs qui se sentent le besoin de cracher devant ces démonstrations d’asservissement sont aussi épais que les provocations de ces quelques «wahhabites du dimanche» qui ont voulu braver l’interdiction Niçoise… Dans la surenchère de bêtises, on ne tarde pas à racler les abysses les plus obscures. Et si on se demandait plutôt pourquoi Dieu, sur son nuage, pourrait bien s’exalter à contraindre les gens à se baigner habillés ou à aller se faire éclater les viscères dans un aéroport? Enfin, je parle à ceux qui sont croyants. La majorité acquiesceront que leur Dieu tout puissant ne doit pas en avoir grand chose à crisser et que ces manifestations trouvent des explications ailleurs, entre autre dans les politiques étrangères menées par des élites politiques tordues, coupées des peuples et du réel. On doit pouvoir questionner sans craindre un procès.

Il faut être sacrément léthargique pour ne pas flairer le risque qui pointe derrière cette sale manie de garocher à tout vent des offensives juridiques. Pas que dans la gueules des humoristes foireux, mais aussi et surtout contre ceux qui pensent et causent librement. C’est ce que ce sont pris les auteurs de Noir Canada et ce que se tape présentement Djemila. J’en ai peut-être perdu des bouttes parce que je viens de plonger dans un tourbillon de «travail alimentaire», mais je trouve que ça râle pas fort du bord d’la gauche régressive. La liberté d’expression c’t’u juste quand ça fitte dans la plateforme de QS? Pas nombreux non plus les humoristes indignés qui se scotchent les babines pour protester. La liberté d’expression c’t’u juste pour revendiquer le droit de se moquer d’un pauvre gogolito geignant une toune pour le pape?

6 septembre 2016

alexandrecloutier-aprilus

Ce chérubin à la Justin, favori de Bernard Landry et poulain de l’establishment, me fait le même effet qu’André Boisclair : un autre héroïque fossoyeur. Et en plus, il est chiant à dessiner avec sa bouille d’ange multiculturaliste. Mais pourquoi donc le qualifier de «pasteurisé»? Une parenthèse fermière s’impose. La pasteurisation dénature une partie des protéines et des vitamines du lait. Ce procédé qui vise  90 % de la flore totale (bactérie) fait en sorte que l’aliment mort qui en résulte se contamine plus facilement. L’homme consomme du lait cru depuis 10 000 ans. Quatre cent millions d’Européens y ont accès. Il est légal dans la plupart des pays du monde, le Canada étant le seul pays du G8 à l’interdire complètement. Cet obsession du propre et de l’aseptisé fait de nous des moumounes au système immunitaire déficient. C’est dire jusqu’où nous mène le Canada… J’aime pas tirer dans les rangs, mais y’en a marre de se pincer le nez quant au PQ. Martine Ouellet aux commandes!

Suivez le lien pour faire un DON à l’artiste.

Comments are closed.