Agora Citoyenne 2014-2015 – Projet de médiation culturelle dans Les Basques

agoraprilus
juillet 24th, 2014
|

grenouillecastor

Sensible au besoin humain de se rencontrer, de se divertir, de célébrer, de se remémorer, de s’exprimer par les arts, de débattre et d’imaginer un monde meilleur, UTIL joint l’utile à l’agréable. Avec Dominique Malacort comme capitaine du bateau et grâce à une équipe d’artistes du milieu, nous développons un art communautaire et rebondissons d’une situation à l’autre en inventant des concepts adaptés aux circonstances : théâtre communautaire et intergénérationnel, action artistique d’éducation populaire, action éclair dans l’espace public, etc.

orignalQuoi?

L’Agora Citoyenne est un spectacle-canevas solidement construit dont le but est d’inciter la population à prendre part au spectacle. L’approche préconisée est multidisciplinaire (théâtre-conte, danse traditionnelle-chanson à répondre, récit-poésie, vidéo-photo-dessin). La forme et le contenu se voudront ouverts et dialogiques, conviant au débat et à l’agitation neuronale. Cinq artistes professionnels participeront à la création de l’œuvre. Afin de créer un réel évènement, une vingtaine de citoyens seront invités à s’intégrer au spectacle. Avant chaque événement, les artistes professionnels animeront des ateliers de théâtre, musique et dessin. De plus, le medium vidéo permettra une récolte d’opinions (vox pop) auprès d’autres citoyens. Au cœur de l’agora, chaque spect’acteur sera témoin d’un grand évènement interactif auquel il pourra contribuer. L’Agora sera ainsi basée sur un canevas commun dont le contenu, imaginé et porté par les citoyens, variera selon les lieux de diffusion.

Pourquoi?

• Pour offrir à la collectivité un espace de dialogue intergénérationnel où les arts s’entrecroisent, où les frontières entre artistes-citoyens et artistes professionnelles éclatent, où le ludique et le réflexif se conjuguent, où les préoccupations quotidiennes se révèlent et se partagent, où les rêves acquièrent une dimension de réalité.
• Pour permettre aux citoyens de s’approprier la pratique artistique en participant activement à une série d’ateliers.
• Pour favoriser, à partir de préoccupations formulées par les citoyens, le renouvellement de la parole dans la MRC. Chez UTIL, la thématique n’est jamais déterminée en vase clos par des acteurs professionnels ou des experts de l’extérieur, mais résulte de consultations et d’ateliers de création citoyenne. Ainsi le thème 2012, Du rêve à lapoulet réalité, a engendré la thématique 2013, La résistance, qui a rebondi à son tour sur la thématique des Petits et grands pouvoirs. C’est donc sur ce thème que les artistes-citoyens et les artistes-citoyens se raconteront en 2014.  
• Pour honorer le patrimoine vivant nous choisirons des formes d’expressions familières, engageantes et accessibles dans lesquels les spectateurs se reconnaîtront rapidement et s’identifieront. Pour ce faire, nous sélectionnerons des créations citoyennes réalisées en 2012 et 2013 lors des nos ateliers de création collective. Nous complèterons ce montage en créant de nouveaux numéros interactifs.
• Pour former une relève en art communautaire et permettre, par des expériences de terrain, un transfert de connaissances entre une pionnière, Dominique Malacort, et les jeunes artistes de la région.

Quand ?  

Mai à août pour la création. Septembre à novembre pour la diffusion dans trois lieux différents.

utillogo

Comments are closed.