La Charte encore!

octobre 2nd, 2013
|

Sur le thème de la Charte, voici quelques nouveaux dessins, des vieux dessins revisités, mes lettres aux députés de ma région et des liens intéressants en vrac.

awadasurAprilusVoici Dalida Awada, voilée volontaire, maquillée à la truelle, coquette et «cliente» dans l’âme, elle est mieux connue depuis son passage à l’émission Tout le Monde en Parle. Cette militante de Québec Solidaire s’exerce, peut-être inconsciemment, à  dépolitiser l’État et les religions en célébrant le multiculturalisme, une recette pourtant bien néolibérale. Glorifiant la primauté de l’individu sur le collectif, en chœur avec ses alliés philosophiques, carrés verts, Stifine Harpeur, Mulcair, Trudeau, Couillard, Bouchard, Taylor et Cie, elle «judiciarise à la volée».

«Dalida, les yeux braqués sur ton nombril, bien que tu te mêles aux hommes et te parfumes, il se trouve des barbus, le pied dans la porte du Québec, qui se frottent les mains en trouvant que décidément tu accomplis bien le sale boulot.»

Et c’est ainsi, qu’en vertu de mon statut de clown, je décore solennellement Fatima Awada de l’Ordre du Carré Vert… Même démarche nombriliste que Jean-François Morasse, cet étudiant qui avait intenté des poursuites contre Gabriel Nadeau-Dubois pour avoir incité les étudiants à ne pas respecter l’injonction qu’il avait obtenue pour assister à ses cours lors du conflit étudiant. Ma religion à moi, mes frais de scolarité à moi, «me, myself & I»… hors société. L’ironie du sort c’est qu’aujourd’hui, Gabriel Nadeau-Dubois appuie les anti-charte…

Film : Qui est Dalila Awada? Ce qu’elle ne nous a pas dit à « Tout le Monde en parle »

Ce voile n’est pas une casquette, c’est un signe politique. C’est le drapeau d’un islam qui se veut conquérant, celui d’un islam qui veut imposer la charia en Occident et dont les femmes voilées se font le fier commanditaire. C’est aussi un symbole sexiste qui transforme les femmes en objet sexuel que l’on doit soustraire au regard de tous les hommes (…) – Louise Mailloux.

quelle sauce aprilus

Jusqu’où iront les accommodements?

culbenits aprilus

Solidaires dans l’adversité

Honni mali aprilus

Dégât «collatéral»: suite à la chute de Kadhafi, il s’est mis à pleuvoir des islamistes armés jusqu’aux dents sur le Mali. La Charia s’était invitée au pays des Dogons.

 

Et cette région de Québec, totalement dévolue au Parti Libéral… Quelle maladie bouffe ce coin de pays? L’encéphalopathie spongiforme bovine? La trash radio?

la charte et le cynique

Jojo, un brave fonctionnaire provincial de la région de Québec
qui a toujours pris soins de ne jamais exprimer ses opinions politiques dans le cadre de ses fonctions.

 

Mes députés :

Je vous invite à en faire autant dans votre région (quitte à faire copier-coller) et à signer la pétition d’appui à la laïcité publiée par le Rassemblement pour la laïcité. À faire circuler! http://www.laicitequebec.org/

Guy_Caron__photo_officielle_M. Caron, Je tiens d’abord à vous féliciter pour votre présence sur la scène locale et fédérale qui, bien que cela titille mon «indépendantisme», répond plutôt bien à mes attentes, moi qui suis un homme de gauche. La présente est pour vous demander de clarifier votre position quant à l’intention du NPD de participer à toute contestation judiciaire contre le mal nommé projet de Charte des valeurs du gouvernement québécois. Je considère pour ma part cette initiative intrusive et nuisible au bon déroulement de la réflexion à laquelle sont conviés québécois. Les propos de votre chef, Thomas Mulcair, se sont joints au vacarme d’une petite élite multiculturaliste monopolisant outrageusement le débat avec la complicités des médias. Je vous rappelle par cette occasion que l’hiver dernier le NPD a salué l’autorisation du port du niqab dans les cours de justice. Enfin, il semblerait que votre Parti ne soit pas monolithique derrière Mulcair : Alexandre Boulerice (Rosemont-La Petite-Patrie) s’en est ouvertement dissocié. Je serais bien entendu heureux et soulagé qu’il en soit de même pour vous. Etc.

La réponse de M. Caron, député NPD de la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata—Les Basques, apparaît en bas de page avec mes remarques.

jean_d__amour_officielle-cqwk5M. D’amour, En tant que citoyen de votre circonscription, je souhaitais vous faire par de ma préoccupation quant au mal nommé projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement Péquiste. Après une courte période où l’on a pu croire que le PLQ avait vu sa position évoluer et semblait ouvert au dialogue, votre Parti a choisi de s’opposer au projet de Charte . Votre chef, Philippe Couillard s’indigne de la soit disant exclusion de ceux qui votent majoritairement pour lui. Et ce, en dépit d’une opinion favorable à l’instauration de balises claires en matière de religions. Vous conviendrez pourtant qu’un malaise perdure du fait de l’inaction du gouvernement précédent. Cette attitude donne l’impression que les stratèges du PLQ ont opté pour une tactique électoraliste de polarisation-division et est peu enclin aux débats. Etc.

M. D’amour, député provincial à Rivière du Loup, a fait bonne réception de mes préoccupations. J’ai limité à cela nos échanges compte tenu du fait que si même Mme Fatima Houda-Pepin est tenue au silence par le PLQ, je ne vois pas quel grand scoop Jean D’amour aurait pu m’annoncer.

Depuis peu, il me semble, le vent tourne (mais bon, peut-être que je rêve du fond de mon Rang) et qu’on sort du discours unique qui prévalait jusque là. À l’exception de Françoise David, les méninges se remuent aussi chez Québec Solidaire. Pour ce qui est des Libéraux on peut toujours rêver.

Quelques liens :

Une charte pour la Nation – Louise Mailloux

Une Charte garante d’un long avenir dans la diversité – Guy Rocher

Charte des valeurs: respirons par le nez – Daniel Baril

Fragile, la liberté féminine – Boucar Diouf

Traitements préférentiels pour filles de la peur – Normand Baillargeon

Le silence de Fatima – Robert Dutrisac

Québec : quelle crédibilité politique aux voilées volontaires ? – Mustapha Amarouche

Réplique à Charles Taylor – Les religions «indiscrètes» doivent respecter la société civile – Yvan Lamonde

Laïcité : liberté de religion chez soi selon Nabila Ben Youssef

« Nos valeurs excluent l’exclusion »: quand la désinformation exclut l’honnêteté intellectuelle – Daniel Baril

Ceux qui me connaissent savent bien pourquoi cette cause me tient à cœur. Allez, maintenant, focus sur ce qui met du beurre sur mon pain…

QuebecSolidaireaccommodements

Adaptation personnelle d’un dessin de Luz – Charlie Hebdo

La réponse de M. Caron, député NPD de la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata—Les Basques, avec mes remarques.

APRILUS – Monsieur Caron, Merci de votre attention, d’autant plus que selon votre collègue Sébastien Rioux, les circonstances n’étaient pas idéales pour vous. Je suis impressionné par la proximité que vous entretenez avec vos concitoyens. J’apprécie beaucoup votre éclairage quant à vos positions bien que celles-ci me désolent et me poseront un véritable problème de conscience lors des prochaines élections. J’ai commenté vos propos ci-dessous et vous invite également à emprunter le lien qui suit le texte. Libre à vous d’y revenir,  j’en serais ravi. Cordialement…

M.CARON : Monsieur, Tout d’abord, merci pour vos bons mots sur mon travail de député, cela fait toujours très plaisir à lire. Quant au sujet de votre courriel, le NPD a clairement signifié son opposition à la charte, position que je partage. Quant aux commentaires de M. Mulcair, il a pris soin de les clarifier par la suite. Le NPD ne financera pas de contestations judiciaires de la charte. Il a ajouté que, le cas échéant, nous pourrions aider des gens dont les droits religieux ont été brimés, en aidant à les guider vers des ressources pour trouver des fonds, par exemple.

APRILUS – La différence est mince et j’y vois toujours une intrusion paternaliste méprisant le droit d’un peuple à l’autodétermination. Sur le fond, l’individualisme que sous-tend la primauté du droit religieux sur le bien-être collectif m’apparaît malsain. De plus, chose qui me rassure, il semblerait que votre Parti ne soit pas monolithique sur ce point puisque votre collègue Alexandre Boulerice (Rosemont-La Petite-Patrie) s’en est dissocié.

M.CARON : Lorsque vous parlez «d’élite multiculturaliste », je crois qu’il faut faire attention avec ce type d’affirmation. Le ministre Bernard Drainville a lui-même, lors de la présentation du projet de charte, décrit le caractère multiethnique et multiculturel du Québec comme étant positif, et ce, à plusieurs reprises au cours de sa conférence. Je vous rappelle également que ce projet de charte ne vise que les employés(es) de la fonction publique et n’a pas pour but de rayer la diversité religieuse du paysage québécois. Les citoyens(ennes) qui portent des signes religieux pourront toujours le faire dans la vie de tous les jours (au magasin, dans la rue et même dans les bureaux du gouvernement ou à l’hôpital, tant que leur visage est découvert!) Nuance que je reconnais, même si je répète que je m’oppose à la charte.

APRILUS – Visiblement, vous m’avez très mal compris. Le multiculturalisme est une approche idéologique et non une caractéristique démographique. Si le caractère multiethnique du Québec me ravit,  j’abhorre l’approche multiculturaliste d’inspiration anglo-saxonne du Canada. Il y a là deux choses distinctes. Le multiculturalisme a été créé pour étouffer toute légitimité nationale, tout lieu de résistance collectif, de convergence sociale, politique, culturelle et historique. En cela il sert le néolibéralisme. Par ailleurs, par mes propos, je voulais pointer le déséquilibre médiatique qui caractérise ce débat depuis le début quant à l’expression des opinions. Un déséquilibre digne des USA à l’aube de leur invasion en Irak qui a d’ailleurs été souligné par des observateurs avisés.

M.CARON : Sur la position du NPD par rapport au port du niqab dans les cours de justice, je dois dire que vous simplifiez. Nous n’approuvons pas le port systématique du niqab. Cependant, après avoir consulté le jugement de la Cour Suprême sur cette question, nous avons dit que la décision semble équilibrée et raisonnable, dans la mesure où la Cour conclut que la solution consiste à trouver un équilibre juste et proportionnel entre la liberté de religion et l’équité du procès au cas par cas.

APRILUS – Le niqab est pourtant un signe politique extrêmement lourd de sens… La désinvolture du NPD m’inquiète profondément.

M.CARON : Le Canada a été bâti sur les principes de la tolérance religieuse et de l’intégration, nous ne devons jamais l’oublier. Ces droits fondamentaux sont aujourd’hui garantis par les Chartes des droits et libertés canadiennes ET québécoise. Comme Thomas Mulcair l’a dit avec éloquence : les droits humains n’ont pas de dates d’expiration et nous continuerons à les défendre.

APRILUS – Les discours vantant les mérites du plusse meilleur pays au monde et la Charte de Trudeau m’agacent. D’autre part, au profit d’un individualisme décomplexé, Thomas Mulcair contribue à évincer une lutte traditionnelle de la gauche, celle de la laïcité.

M.CARON : J’espère, Monsieur, que malgré notre divergence d’opinion sur cette question, mon travail lors des deux prochaines années vous convaincra de m’accorder votre confiance lorsque viendra le temps de remplacer les conservateurs en 2015.

APRILUS – Je serai à nouveau contraint d’opter pour la stratégie du moins pire, en soupesant le poids qu’accordent les candidats à mes idéaux : la liberté et l’indépendance, le respect de l’environnement, la justice sociale et bien sûr la laïcité.

Lien essentiel :

«Petit argumentaire à servir aux « anti-laïcité » et autres chartophobes»

20 Partages

Les commentaires sont fermés.